Close
user profile
Kraft User
header language image
English
Mes Favoris
Shopping List
Close Icon
Blessures courantes au hockey
ADD TO FAVOURITES
Recipe Image

Blessures courantes au hockey

Training Table 

Degré de forme physique, blessures antérieures, âge, niveau de compétition, position au jeu et façon de jouer sont tous des facteurs susceptibles de causer des blessures. À l’exception des entorses musculaires, éraflures et bleus sans conséquences, les blessures les plus courantes des joueurs de hockey mineur surviennent aux épaules, aux genoux, à la tête et au cou, notamment épaules disloquées, clavicules fracturées, entorse du ligament latéral interne du genou (à l’intérieur du genou) et commotions cérébrales.

Le hockey comporte certains risques inévitables, mais les conseils suivants peuvent vous aider à réduire les risques de blessures :

  Choisissez le bon équipement de hockey

  • Protection pour la tête. Le casque doit être bien ajusté, de façon à ce qu’un seul doigt puisse passer entre le menton et la courroie. Changez de casque tous les trois ans ou avant s’il a été endommagé ou s’il a reçu un coup important. 
  • Bon ajustement. La meilleure protection passe par un ajustement adéquat de l’équipement. Assurez-vous que votre équipement est approuvé par la CSA (Association canadienne de normalisation).
  • Protège-dents. Les protège-dents protègent non seulement les dents mais préviennent également les commotions cérébrales.
  • STOP. L’applique STOP est-elle apposée sur les chandails de tous les joueurs ? Le programme STOP (Safety Towards Other Players, soit « la sécurité des autres joueurs ») a été lancé pour conscientiser sur les coups dans le dos.

  Soyez actif

  • Gardez la forme. Les blessures causées par la fatigue surviennent plus fréquemment lors des matchs hors-concours et de présaison ainsi que vers la fin des matchs. Vous pouvez mieux prévenir les blessures en maintenant toute l’année un bon niveau d’endurance, de force et de souplesse.
  • Échauffez-vous. Préparez votre corps à l’exercice. En effectuant les exercices d’échauffement appropriés, vous aiderez à prévenir les entorses musculaires.

  Encouragez le travail d'équipe

  • Vérifiez la formation professionnelle de votre entraîneur. Un entraîneur certifié aura les connaissances nécessaires pour reconnaître les situations qui posent des risques de blessures.
  • Consultez le soigneur de l’équipe. Un soigneur certifié a appris comment prévenir, reconnaître et traiter les blessures associées au hockey.
  • Respectez les arbitres. Les arbitres sont essentiels pour maintenir un esprit sportif et un jeu sécuritaire. Appuyez-les dans leur application des règles du jeu qui protègent les joueurs contre les blessures causées par la pratique du bâton élevé, du dardage, de la bataille, de la mise en échec de l’arrière, etc.
  • Prêchez par l’exemple. Favorisez une atmosphère de compétition saine, un jeu sécuritaire et l’esprit sportif. Donnez l’exemple en respectant les joueurs, les entraîneurs et les arbitres et ce, aussi bien sur la patinoire qu’à l’extérieur.

Parlons commotion

  • Une commotion cérébrale est un ébranlement du cerveau provoqué par un coup reçu à la tête ou une forte collision avec la bande, la glace ou autre surface. La mise en échec est toutefois la première cause de commotion cérébrale.
  • Les joueurs peuvent souffrir d’une commotion cérébrale sans perdre connaissance. Une seule commotion cérébrale chez un joueur peut augmenter ses risques d’en faire d’autres plus sérieuses au cours de sa carrière.
  • Les effets à long terme des blessures à la tête incluent les maux de tête incessants, les nausées, l’inattention, les difficultés du développement, la fatigue et le manque de motivation.
  • Sachez reconnaître les symptômes d’une commotion cérébrale, c’est-à-dire « ne pas se sentir bien », vomissements, fatigue et maux de tête persistants.
  • Si votre enfant a été frappé et que vous soupçonnez un problème, voyez un médecin.
  • Votre enfant ne devrait reprendre aucune activité physique, y compris l’entraînement et les pratiques de hockey, sans le consentement d’un médecin.

Le hockey est un sport gratifiant qui insuffle dévouement et esprit d’équipe. De plus, il constitue une excellente façon pour les enfants de rester actifs. Le plaisir s’arrête quand une blessure oblige l’enfant à se retrouver dans les estrades. Avec quelques précautions et un peu de planification, vous pouvez aider votre petite étoile à profiter pleinement de la saison. Assurez-vous que tout le monde s’amuse le plus possible en prêchant par l’exemple : encouragez un jeu sécuritaire et un esprit sportif.

Articles semblables
bapw iconAdChoices